Comment choisir les bons annuaires

Les annuaires ont-ils toujours de l'intérêt pour aider au référencement d'un site sur Google (ou Bing) ? On pourrait en douter...

Avec leur nombre sans cesse grandissant, la duplication de contenu qu'ils ont créé par le passé (voir créent toujours), les nouveaux facteurs de popularisation pris en compte par Google, la ménagerie déployé par celui-ci qui sanctionnent à tour de bras, ce n'était pas gagné et pourtant, oui, il faut l'admettre, la recherche de BackLink (BL) dans les annuaires peut encore fonctionner.

La grande époque du positionnement de site avec uniquement une multitude de BLs issus de centaines d'annuaires est révolue, mais les annuaires servent toujours et particulièrement dans les premiers mois de la vie d'un site. Ils permettent de démarrer le travail de référencement en permettant à Google de thématiser efficacement un nouveau site et en lui offrant plusieurs portes d'entrées.


Il faudra bien évidement les choisir avec soin car rares seront ce qui vous permettront d'atteindre vos objectifs.

La première étape va donc être de dresser une liste d'annuaires, puis de procéder à une petite vérification pour savoir si notre ami Google les apprécie toujours, enfin, analyser leur contenu et leur apparition dans les résultats des moteurs de recherche (SERPs) pour déterminer s'ils sont réellement en capacité d'apporter quelque chose à votre site.

Petit avertissement, tous les liens que vous trouverez dans cet article sont valable aujourd'hui. Il est fort probable qu'ils évoluent au fil du temps et de mes attentes.

La recherche d'annuaires

Rien de plus simple que de faire un petit tour sur la toile ou GG pour trouver de multiples listes d'annuaires. Il y a les sites spécialisés qui vont fournir des listes complètes avec des milliers d'entrée, des sites et/ou blogs de référenceurs qui vont régulièrement fournir un palmarès d'annuaires à ne pas manquer, des forums où les intervenants parleront de leur expérience et fourniront ceux qu'ils préfèrent ou encore les recherches fastidieuses via les moteurs, bref, un large choix pour créer sa propre liste.

Vous avez bien lu. Créer sa liste (ou ses listes) et non reprendre celles existantes. Pourquoi ? Parce qu'aucune ne sera adapté à votre environnement de travail, le type de sites que vous gérez, votre stratégie de linking et bien sur vos objectifs.

Listes d'annuaires

Je ne peux que vous conseiller de commencer ce travail de listing par www.annuaire-info.com qui aura le mérite de vous faciliter la tâche en vous proposant une très bonne base de départ, le tout parfaitement sélectif via son formulaire de recherche. Evidement pour les "amateurs/débutants", il faudra quelques notions pour distinguer le plus intéressant entre un "lien en dur sans javascript" d'un "affichage par framing".

D'autres sites spécialisés et plus ou moins intéressant proposent également des listes. A vous de voir l’utilité d'aller y jeter un oeil. Quoiqu'il en soit, une fois cette première liste dressée, il va falloir l'affiner et rien de tel qu'un petit classement pour mettre en évidence les prioritaires.

Classements d'annuaires

De nombreux blog ou Labo SEO se proposent de fournir aux internautes un classement d'annuaires. Je pourrais en citer beaucoup, mais voici ceux que je garde à l'oeil : labo.sitti.fr avec un classement basé sur une notation "utilisateur" et www.rankplus.fr avec un classement basé sur le couple PR/AlexaRank.

Inutile de vous dire qu'il faut prendre tout classement avec le recul qu'il se doit. Dans un cas, la notion de "note" est totalement subjective puisque directement liée à un avis personnel et non une analyse technique poussée, de l'autre il est communément admis que le Rank d'Alexa ne représente pas grand chose pour le web francophone et que le fameux PR de Google n'a plus son lustre d'antan. Néanmoins, ces deux sites proposent des classements qui sont toujours intéressant d'observer pour découvrir les évolutions et les petits nouveaux.

A ce stade vous devriez déjà avoir une petite idée des principaux annuaires à alimenter et des seconds couteaux à ne pas négliger. Ajouter à cela les quelques nouveauté que vous découvrirez aux hasards de vos discussions sur les forums et la première partie du travail sera faite.

Allez, on corse un peu le boulot. Ne jamais faire confiance à quiconque et s'informer par soi-même. Nouvelle étape, vérifier que l'annuaire a encore les bonnes grâces de Google.

Panda, Pingouin et autres sanctions

Les nouveaux outils de Google en matière de nettoyage de SERPs ont fait des dégâts non négligeable, que cela soit du à la duplication de contenu (DC) bête noir de la majorité des annuaires, et en grande révolution depuis quelques années maintenant, ou à leur stratégie de BL, souvent abusive et stéréotypée. Inutile donc de perdre son temps à renseigner un annuaire dont Google a décidé qu'il ne méritait plus sa place au sein de son "monde".

Pour savoir si un annuaire a été ou non sanctionné par Google rien de plus simple que de vérifier sa présence dans les SERPs sur deux requêtes ultra pertinentes comme son URL ou son nom. Dans le premier cas, il doit apparaitre en première position dans le second cas passé la P3, oubliez le.

Représentativité et popularité

Tous les annuaires ne sont pas égaux en matière de représentativité, elle change en fonction de nombreux paramètres tels que la structure interne de l'annuaire, la hiérarchisation de ses pages, la qualité de son contenu, sa popularité, son ancienneté, etc...

C'est cette représentativité dans les SERPs qui vous permettra de connaitre la qualité d'un annuaire, la prise en compte de ses pages par Google et ainsi de bénéficier au mieux d'une soumission.

  • Evidement, comme pour les sanctions, vérifiez que l'annuaire est en haut des SERPs via une requête Google sur son URL ou son nom.
  • Sur la requête "URL", constatez la présence de sitelinks dans les SERPs de GG. Sauf pour des annuaires récents, ces sitelinks peuvent démontrer une certaine cohérence dans la structure interne de l'annuaire.
  • Utilisez la commande "site:" de Google pour mettre en évidence la présence ou non de pages "profondes" signe que les pages de l'annuaire sont bien indexées. Cette commande est largement bridée mais elle permet toujours de faire ressortir des informations très intéressantes.
    1. Relevez le nombres de résultats renvoyés.
    2. Observez la présence d'un fil d'Ariane sous le titre de chaque résultats des SERPs de GG ce qui démontre comme pour les sitelinks une bonne cohérence dans la hiérarchisation des pages.
    3. Utilisez le système de "cache" proposé par Google et vérifiez que les dates de derniers passages sont récentes. L'idéal étant de récupérer l'URL d'une fiche récemment validée par l'annuaire que vous ciblez et de vérifier son cache dans les SERPs.
  • Testez la popularité d'un annuaire et ainsi évaluez son poids dans la sphère des référenceurs. Pour cela plusieurs méthodes existent, par exemple un test via les SERP de GG avec ce type de requête : "dmoz.org" -site:www.dmoz.org, d'autres avec des des outils comme www.opensiteexplorer.org, souvent payants ou limités en requête.

Il existe toujours un petit indicateur dont tout le monde raffole, même s'il ne représente plus aujourd'hui sa puissance passée, j'ai noté le PageRank (PR), introduit par Google pour donner une information sous forme de note (0 à 10) à toutes pages d'un site. Sans rentrer dans le détail, il correspond au nombre et au "poids" des BLs reçu par une page. Inutile ici de vous expliquer qu'un lien issu d'une page à PR élevé fut un atout indéniable. Mais il n'est plus aussi important qu'il n'y parait.

On a tous encore cette réaction de vérifier le PR d'une page qui nous intéresse, mais au vu du nombre de facteurs, en augmentation constante, déterminant l'autorité d'une page, cet indice a perdu de sa superbe depuis bien longtemps. Ajoutez à cela ses mises à jour très rare, il est d'un coup bien moins intéressant. Il est donc à prendre en compte mais à ne surtout pas privilégier.

Analyse des annuaires

Comme on ne peut se contenter d'une liste et de vérifications via Google ou autres outils, une étape supplémentaire va consister à aller visiter les annuaires retenus et s'informer de leur réactivité. Une fois de plus on peut trouver beaucoup d'informations pour définir la qualité de ceux-ci.

Le coté technique

Nous entrons ici dans l'architecture et la structure même du site. On ne va pas faire un audit technique de l'annuaire, mais vérifier qu'il n'existe aucun blocage ou limiteur qui pourrait faire perdre tout intérêt à y créer une fiche descriptive.

  • Vérifiez que le ou les liens vers le sites soumis sont bien en "dur" (même si d'autres types de liens sont parfaitement compris de Google) et en do follow.
  • Vérifiez rapidement la structure des pages accueillant les fiches descriptives pour détecter de possibles facteurs handicapants (ça, il faut connaitre un poil le codage et les règles de seo).
  • Vérifiez que le nombre de liens sortant présent sur les fiches n'est pas trop élevé et que ceux du site soumis en représente la majeur partie si ce n'est l'intégralité.
  • Vérifiez le maillage interne du site depuis les fiches afin de savoir si elles possèdent plusieurs points d'accès.
  • Vérifiez que la majeur parti du contenu annexe de votre fiche reste dans la même thématique que votre site.
  • Vérifiez le niveau de profondeur de la fiche description. Si elle n'est pas accessible après un maximum de 3/4 liens interne, autant dire qu'elle sera quasi invisible à Google.
  • Vérifiez que les nouvelles soumissions apparaissent, même temporairement, sur la page d'accueil. Si Google vient la visiter régulièrement, il prendra en compte plus rapidement votre fiche. Une autre possibilité et de vérifier l’existence d'un fichier sitemap.xml.
  • Vérifiez que les pages ne croulent pas sous les publicités contextuelles et surtout intrusives. Google commence à mettre en garde contre l'abus de leur utilisation. De futur sanctions semble se pointer à l'horizon.
  • Et bien sur, prenez en compte les possibilité offertes par l'annuaire, geolocalisation, flux RSS, contenu supplémentaire (interview, CP, etc), AuthorRank G+, les liens sociaux (Facebook, G+, Twitter, etc), les liens pro (LinkedIn, Viadeo, etc) ou encore les données structurées.

Gestion et soumission

On aborde ici le fonctionnement de l'annuaire et sa gestion par son staff. Le travail d'annuairiste est énorme et s'il n'est pas correctement fait, l'annuaire dans son entier peut en pâtir. En général, ça se résume par une disparition des SERPs, mais autant prendre encore quelques précautions.

Tout ce qui suit doit permettre à un annuaire d'être bien vu de Google et donc indirectement de fournir des fiches descriptives de qualités pour booster votre propre site.

  • La soumission doit être relativement strict, cela résulte d'un soin tout particulier de l'annuairiste à des soumissions de qualités. Elle doit comporter au minimum un titre, au choix de l'utilisateur, qui sera ancré sur le lien principale de votre site ainsi qu'une description d'un minimum de 250 mots.
  • La possibilité d'insérer des liens internes profonds est un atout très avantageux, surtout pour le lancement d'un site.
  • La demande d'une description unique permet à l'annuaire ou à vos fiches de ne pas être pénaliser pour DC. Une petite vérification de sa gestion post soumission est facilement réalisable en récupérant quelques bout de phrase de fiches descriptives et en les testant dans Google pour voir si seule la fiche vérifiée ressort dans les SERPs.
  • Fuyez comme la peste les annuaires qui impose un lien retour sauf si celui-ci est clairement indispensable à votre stratégie.
  • Réfléchissez à ceux qui proposent des bonus en cas de lien retour. Prenez soin de voir quels avantages vous pourriez tirer d'une telle contre partie.
  • Réfléchissez encore plus aux annuaires payant. Certains en valent le coup... mais ils sont peu nombreux.
  • Vérifiez que la validation de votre soumission n'est pas automatique. Cela permettrait d'y insérer tout et n'importe quoi et dévaloriser le site et l'annuaire.
  • Si vous avez le temps, vérifier qu'il n'existe pas "trop" de liens mort dans les fiches. Un annuaire de qualité doit vérifier régulièrement l’existence et la correspondance des sites soumis.
  • Prenez en compte le temps moyen de validation. On ne le connait pas toujours et les listes précédemment évoquées indiquent parfois des temps erronés, mais un annuaire qui valide sous 2 ans est inutile.

Les impératifs personnels

On touche au but... Votre liste doit maintenant avoir considérablement diminuée. Il est temps de, peut-être, en supprimer encore quelques uns.

Tout le monde à des principes aussi, prenez les en compte avant vos soumissions.

  • Un annuaire avec du Q ? Au revoir.
  • Un annuaire avec une alerte sécurité ? Au revoir.
  • Un annuaire que vous ne "sentez" pas ? Au revoir.
  • ... tout ce que vous n'aimez pas.

Chercher des annuaires de qualité, c'est long et fastidieux. Y soumettre des sites, c'est long et fastidieux. Ne perdez pas votre temps, allez directement aux meilleurs et que les autres en prennent de la graine et s'améliorent.

P.S. : L'annuaire Koxin-L n'existe officiellement plus. Son défaut ? Ne pas avoir su intégrer le temps à y passer. Désolé pour ceux qui avaient pris la peine d'y soumettre leur site.

Vos avis

N'oubliez pas de noter l'article. ;-)

Message
Expéditeur et validation
merci pour le partage de ces astuces , ca va nous aider nous les webmaster de bien filtrer les annuaires existants et choisir que les meilleurs :)
Top ces conseils.


Je n'ai jamais été de l'autre côté du formulaire de soumission (et ce résumé n'est pas fait pour m'y encourager, le temps est une denrée rare actuellement), mais je pratique déjà pas mal des actions décrites ici pour vérifier la pertinence des rares annuaires où je soumet.

Pour ma part mes critères étaient jusqu'à présent :

- lecture des conditions de soumission
- check rapide de la qualité des sites acceptés
- vérification du fait que l'annu ressort sur son nom
- observation du nombre de pages indexées
- vérification qu'il y a bien une page propre à chaque site
- observation de la quantité de pub


Les critères que je ne prends pas en compte, ou peu :

- nombre de BL
- Pagerank

Je vais revoir tout ça avec quelques autres éléments signalés ici comme la profondeur ou le maillage et ça devrait être au poil.
C'est clair que faire la démarche que je présente est un sérieux handicap pour ceux qui sont court en temps, mais une liste d'annuaire, on la fait une fois, ensuite, on a juste à vérifier de temps en temps ceux inscrits et à y ajouter ou les remplacer par des nouveaux.

J'avais ma liste d'annuaire et j'ai décidé de la revoir entièrement, d'où cet article sur une méthode que j'applique.
Je donne beaucoup d'indication, mais chacun prend ce qui lui semble le plus pertinent.

Lorsque ma nouvelle liste d'annuaire généraliste sera prête, je ne manquerais pas (comme tout le monde) de la publier.

Il serait même intéressant de la comparer avec quelques listes d'experts et connaitre leurs avis sur les annuaires écarté par l'un ou l'autre.
Un article très intéressant pour ceux qui ne sont pas des experts en recherche de liens.

Néanmoins, un rapide résumé des points importants à vérifier serait un plus, parce qu'une fois la lecture fini, on ne se rappel plus les premiers paragraphes. :-)
Génial génial génial !!! Merci pour ces superbes info :)
Très bon article , Pour ma part je vise le PR puis la durée d'acceptation qui reste importante.

L'etat d'indexation du site et les liens en attentes pour avoir une vision de la qualité de l'annuaire .

Le temps de recherche pour trouver un bon annuaire est assez long !
Sujet très intéressant et constructif; je dois mettre en place uns stratégie de référencement pour plusieurs sites et je m'en inspirerais.
le truc qui me tue vraiment se sont les sites web sont liens retour qu'on trouves sur la première ligne de la première page de GG c'est vraiment énervant, tu passe des mois à travailler et il vient un abrouti qui utilise du blackhate pour te prendre la première position tranquille c'est injuste, regardez le premier site sur GG fr pour le mot clé detective prive maroc qu'en dite vous?
Je ne vois pas vraiment de technique blackhat dans le premier site qui ressort (www.detective-maroc.com) si ce n'est une tendance de sur-optimisation de mots clés dans ses pages.

Une technique qui est loin de faire ses preuves sur le moyen et long terme.
Le site étant très récent... juin 2013, il bénéficie certainement, en plus d'une petite prime de fraicheur.

La patience récompense souvent le bon SEO. ;-)
C'est très intéressant ces astuces car non seulement cela va beaucoup aider chaque webmaster à trouver le meilleur site dans la filtration des annuaires mais aussi dans chaque référencement.
un article qui me permet d'affiner mon référencement sur certains points mais qui me fait me poser d'autres question, j'ai l'impression d'être mulder dans x files...

J'avance d'un coté pour, découvrir que j'en sais pas plus qu'avant. Frustrant mais instructif
Merci pour cet article très technique :) J'utilise beaucoup annuaire-info.com moi aussi et je suis très triste qu'il ne soit plus mis à jour depuis longtemps :( Je vais encore me répéter parce que je l'ai déjà dis ailleurs, mais les nouveaux annuaires originaux et bien gérés sont très intéressants pour le référencement aujourd'hui, et comme ils n'ont pas d'ancienneté, d'historique et de PR, ils sont certainement souvent négligés, ce qui est un tord.
Voici une bonne base pour se créer une liste d'annuaires digne de ce nom.

Personnellement, j'accorde peu d'importance au PR, car un annuaire jeune aura bien souvent un faible PR, même s'il est très prometteur et à contrario, beaucoup d'anciens annuaires jouissent d'un fort PR alors même qu'ils sont aujourd'hui à fuir en terme de référencement.
Ensuite, je fuis comme la peste les annuaires qui mettent trop de temps à valider, car c'est trop compliqué à gérer et on peut légitimement se poser la question de l'avenir de ces annuaires.
Puis, je regarde attentivement le travail fourni par l'annuairiste: autant dire qu'il faut absolument fuir les "Arfoo" à peine dézippés et bruts de pomme.
Ensuite, il ne faut pas oublier de varier les sources (IP, NDD) et les types d'annuaires.
Enfin, il faut que l'ensemble soit cohérent avec notamment un ratio liens/texte raisonnable (dans un sens comme dans l'autre).

Amicalement,

Bruno
Merci pour cet article.
Vous l'avez évoqué, quand on cherche un bon annuaire, on regarde souvent le PR/AlexaRank. Mais je me demandais si ces notations sont les seules notations du poids des sites. De nombreux annuaires se créent chaque jour et je pense que des "jeunes" ou "petits" annuaires peuvent être très vite bien référencés par Google. Mais comment les reconnaître ? !! :)
En effet, il ne faut pas mettre de coté d'éventuels nouveaux annuaires prometteurs.
S'il est relativement facile de les trouver, du moins pour ceux dont l'admin s’intéresse quelque peu aux notions de SEO, via leur présentation dans les classiques lieux de rencontre entre référenceurs, il est plus difficile de trouver les annuaires thématiques. C'est pourtant là qu'il faut chercher pour trouver généralement de vrai perles.

Et oui, le boulot de référenceurs, ce n'est pas une sinécure.
Vraiment très bon article qui nous informe sur une sélection d'astuces pour un bon plan de choix d'un annuaire de qualité, alors que j'utilise déjà le classement Labo sitti, mais aussi je viens de découvrir autres comme Rankplus... Merci bcp pour le partage de cet article de qualité...
c'est très intéressant pour les débutants souhaitant se lancer dans le référencement.
Merci pour ce long pavé très instructif :). J'aurais bien aimé connaitre votre avis personnel sur les critères d'un annuaire payant (ce qui aurait éclairé ma lanterne...)

Cdt
Slt Eco,

En effet, ça aurait mérité un peu plus détaillé et explicite qu'une pauvre phrase qui veut en faite dire... "Attention... démerdez vous". :-)

Bon, dés que le coeur m'en dira je ferais un court article, cette fois, sur le coté bénéfique ou maléfique, mais souvent obscure de l'annuaire payant.
Bonjour,

Si vous venez à faire "un court article" sur les annuaires payants, j'aimerais beaucoup (si possible) y trouver les détails et critères (comme vous avez fait pour cet article) de ce que représente un bon annuaire de ce type.

ps : je n'ai pas reçu d'email suite à la validation de mon poste.

Cdt
Très bon article technique, le seul point de désaccord porte sur les 250 caractères minimum. Ça ne fait pas beaucoup à l'heure où le contenu joue un rôle majeur. Pour ma part ce serait plutôt 250 mots même si ça en rebute certain !
Bien vu rori, ce n'est pas un désaccord, mais une coquille.
Il fallait en effet lire 250 mots.
La faute à cette vieille habitude de compter en caractères depuis tant d'années...
le fait que les algorithmes de google ne cessent d'évoluer, complique la chose de plus en plus au référenceurs.
Je m'explique, vous trouvez un tas de bons annuaires, vous soumettez votre fiches, nickel et hop, Google sanctionne ces annuaires.
Je sent personnellement que Google cherche coute que coute à obliger tout le monde à passer à la caisse Adwords.
Pas facile en effet de commencer à référencer son site ! Je vais suivre le lien que vous donnez dans l'article (c'est quand meme un PR4), on verra ce que ça donne.
Très technique cet article, il faut toujours avoir de la qualité au niveau de contenu sans "duplicate content", google le sanctionne!
Merci pour ce très bon article qui apporte enfin un éclairage intéressant sur le monde des annuaires de site. Je serais intéressé comme d autres du problème soulevé des annuaires payants, c est du business après tout. J aime aussi l allusion à Mulder de xfiles parmi les commentaires, il est vrai que plus on creuse le seo, plus les questions surgissent... Un puit sans fin.